Avocats à Épinal

Délit routier pénal – Non-respect du repos journalier

Publié le : 17/03/2016 17 mars mars 03 2016

ARTICLE L 8113-7 - ABSENCE DE REMISE DU PV AU CONTREVENANT – NULLITÉ DU PV ET DE LA PROCÉDURE SUBSÉQUENTE

Par jugement définitif du 25 novembre 2013, le Tribunal Correctionnel d’EPINAL a relaxé un chauffeur routier communautaire poursuivi pour prise insuffisante supérieur à 2 heures du temps de repos journalier de 9 heures lors de conduite en équipage, et dont la défense était assurée par BGBJ  (Me Bartlomiej JUREK).
 
Le Tribunal a annulé le procès-verbal de constatation après avoir retenu qu’il n’était fait état d’aucune remise de ce dernier au contrevenant au mépris des dispositions de l’article L 8113-7 du code du Travail et que cela constituait une atteinte aux droits de la défense.
 

Historique

<< < ... 230 231 232 233 234 235 236 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK